Le spectacle de berceuses inédites de Camilla Sparksss est une compilation de contes de fées pour adultes. Les huit pièces originales de l’auteure -compositeur et interprète visent à capter les sens grâce à des boucles sonores, du mellotron, des animations en stop-motion et du chant scandé.

Watch me he said
While we’re in bed
You have to make sure
I don’t lose my head

​La scène créée par Camilla Sparksss est entièrement envahie par une imagerie inspirée du phénakistiscope, un jouet optique pour enfants, précurseur du cinéma, inventé en 1829 par Joseph Plateau. Le jeu d’images tournantes est intégré à la dynamique d’un décor de théâtre moderne.

« Mes performances sont normalement très mouvementés, pleines de sueur et d’énergie, avec un impact très physique. J’ai voulu ajouter cette dimension dynamique au spectacle sur les berceuses. En contemplant mon installation avec les vinyles, j’ai pensé au phénakistiscope. »

Watch me fail
But watch me try
Watch me poke you in the eye

Grâce aux miroirs ‘magiques’ planant au-dessus des platines de Camilla Sparksss, les vinyles imprimés donnent vie à une expérience live entièrement analogique. L’auditoire est plongée dans un monde sombre et mystérieux où les illusions, optiques et mélodiques, réveillent l’enfant espiègle en chacun. Tout dans cette œuvre envoutante révèle l’originalité et la curiosité artistique.

La poésie de Camilla Sparksss ressemble au genre pur et naïf des berceuses traditionnelles. Mais on ne s’y trompe pas : la parole libérée est celle de l’adulte sur ses angoisses, dissonante et plaintive dans la bouche de la grande adolescente désœuvrée qui ne tient pas à grandir.


Watch me now
To make sure I’m here
Watch me to death
Then watch me rest

Vous ne risquez pas de vous endormir, mais laissez-vous bercer!


– Jean Pierre Dube